Pauline Alioua

Photographe & Vadrouilleuse professionnelle

Pauline Alioua fait ses premières photos à l’adolescence, inspirée par la pratique de son père, Madani Alioua. Elle étudie la psychologie cognitive et les sciences de la communication. Influencée principalement par le Cinéma, elle se nourrit du travail de cinéastes comme Fellini, Scorsese, Antonioni, Wenders, Kubrick dont elle apprécie la singularité et la poésie.

C’est une personne sensible, curieuse, écorchée et autodidacte.

Après avoir exercé diverses activités au cours de nombreux voyages dans le monde, elle se lance pleinement dans la photographie en 2010 en tant que photographe freelance à Paris. D’abord intéressée par le portrait et le photoreportage de concert, elle réalise des commandes institutionnelles pour la presse musicale, des portfolios, et collabore régulièrement avec des musiciens, des comédiens et des cinéastes.Parallèlement, elle développe un travail d’auteure sensible autour de l’être humain, où à partir de questionnement intimes et existentiels elle interroge le monde et le lecteur. Ses images, oscillant entre le réel et l’onirisme accrochent par leur force narrative et poétique.

Sa pratique intensive de l’argentique lui apporte un savoir-faire particulier et marque profondément son identité visuelle et son rapport viscéral à la photographie.

En 2015 elle fait une résidence artistique à Berlin, qui donne lieu à une exposition et la parution d’un livre « Phantomatic // Nowhere to be seen » qu’elle auto-édite en 100 exemplaires. En 2016, elle expose cette série à Rétine Argentique à Marseille et co-édite avec son compagnon Chris Garvi leur premier ouvrage commun « Plein Cœur« . En 2018 parait « Dans le Creux du Manque« , un travail commun sur le Maroc publié par l’éditeur arlésien Arnaud Bizalion.

Née en 1986, elle vit, travaille et crée aujourd’hui à Marseille.

Contact
pauline.alioua@hotmail.com
Site internet
Vimeo